Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AACRMI / QUI SOMMES-NOUS ?

Le 20 mars 1945, quelques jours avant la capitulation de l’Allemagne et de l’Italie les 8 et 9 mai, alors que les prisonniers, plus d’un million cinq cent mille et les rescapés de la déportation ainsi que les requis du Service du Travail Obligatoire rentraient après une longue captivité -cinq ans pour la plupart- des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur se sont réunis pour fonder « l’Amicale des Anciens Prisonniers de Guerre et Déportés de la Sûreté Nationale ».

Organisée en application de la loi de 1901, cette association s’est donnée pour but de résoudre les problèmes posés par la captivité de ses membres, leur venir en aide, assurer une liaison permanente entre eux dans un esprit de fraternité et de solidarité, défendre les intérêts matériels et moraux et les aider à faire reconnaître leurs droits.

L’association, dénommée depuis 1956 « Association des Anciens Combattants et Résistants du Ministère de l’Intérieur », a intégré tous les fonctionnaires relevant de ce département ministériel (Administration centrale et préfectorale, police, transmission, sécurité intérieure, etc.).

Le conflit algérien auquel les policiers ont largement participé de 1954 à 1962 devait relancer son action.

L’AACRMI assure également son devoir de mémoire et de transmission. Elle participe notamment à toutes les commémorations nationales, afin que l’on n’oublie jamais les souffrances endurées par ceux qui ont servi la patrie.

NOS ACTIONS

L’AACRMI, par son action, par son engagement, a obtenu de nombreuses avancées pour que les droits des anciens  combattants, des déportés, des prisonniers, des résistants et de leurs ayant-droits soient reconnus :

Ø  Réalisation DU monument des policiers morts pour la France à Neuilly-sur-Seine.

Ø Obtention du Titre de reconnaissance de la Nation pour les policiers ayant combattu pendant plus de 90 jours dans des unités engagées contre la rébellion en Algérie (Arrêté du 08 septembre 1994).

Ø Attribution de la Carte du Combattant pour les fonctionnaires de police ayant effectué une ou plusieurs missions en Afrique du Nord totalisant au moins 4 mois de présence.

Passage du flambeau entre "l'ancien" et le "jeune" président car la flamme ne doit pas s'éteindre !

POURQUOI SOUTENIR L’AACRMI ?

L’AACRMI, fidèle à l’esprit qui animait ses fondateurs, continue à défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres, à les aider à faire reconnaître leurs droits.

Ainsi, l’AACRMI demande la reconnaissance de la campagne simple pour les forces de police mises à la disposition de l’autorité militaire pour participer à la lutte contre le terrorisme en Afrique du nord lors de la rébellion algérienne déclenchée en novembre 1954.

En effet, de nombreuses forces de police métropolitaines, notamment des Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS), furent envoyées en Afrique du nord et furent intégrées dans le dispositif militaire en raison de l’état d’urgence. A ce jour, contrairement aux forces militaires, les policiers ne bénéficient pas de la campagne simple.

L’AACRMI contribue au devoir de mémoire et de transmission en participant à toutes les commémorations nationales que ce soit dans notre capitale ou dans les départements où elle est implantée.

D’autres projets sont en cours de développement et nécessitent votre soutien...

Si vous désirez en savoir plus sur l’AACRMI, n’hésitez pas à contacter votre représentant interdépartemental .

 

 

 

Monsieur Francis SZWEC
Président de l’AACRMI GARD HERAULT VAUCLUSE

 

Courriel : aacrmi-gard-herault-vaucluse@orange.fr

 

 

 

 

 

Devoir de MémoireDevoir de Mémoire
Devoir de MémoireDevoir de Mémoire

Devoir de Mémoire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article