Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HOMMAGE A ANDRE FREUDENREICH, GRAND POLICIER QUI FUT PRESIDENT DE l'AACRMI

Le Progrès 22 février 2018 Lyon 3E - nécrologie

Dans son éloge funèbre, Jean-Paul Bachet, président de l’association des Anciens combattants et Résistants du ministère de l’Intérieur, a retracé les grandes lignes de la carrière d’André Freudenreich. Carrière entamée par trois ans de professorat de mathématiques avant d’entrer dans la police le 1er janvier 1960, après son service militaire effectué en Algérie.

Promu commandant en 1973 puis commissaire en 1978 et commissaire divisionnaire en 1990, c’est avec ce titre qu’André Freudenreich prendra sa retraite à Lyon, en 1994, où ses fonctions l’avaient conduit à séjourner plusieurs fois. Au cours de sa carrière, André Freudenreich a, notamment, créé l’Institut national de la formation de la police à Clermont-Ferrand qu’il a dirigé pendant trois ans. Parallèlement il fut président du syndicat national des officiers et commandants et à ce titre, un acteur majeur au sein de la fédération autonome des syndicats de la police en tant que secrétaire administratif.

André Freudenreich a dirigé pendant dix ans l’École nationale de la police de Châtel-Guyon. Enfin, il fut aussi successivement membre du comité directeur, du bureau et de la commission supérieure d’appel de la fédération sportive de la police française.

Pendant sa retraite il a assumé « avec humanité et dévouement » de nombreuses responsabilités, telle celle de président de l’association des Anciens combattants et résistants du ministère de l’Intérieur.

Parmi ses nombreuses décorations, André Feudenreich était titulaire des médailles de la Reconnaissance de la nation, de l’Honneur de la police, et de la Légion d’honneur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gerbet-Darlays 26/12/2018 17:04

Nous avons eu beaucoup de peine -- les membres AACRMI et renouvelons pour chacun, d'entre nous, et pour moi-même, les condoléances à Madame Freudenreich et à la Famille d'André. Gerbet-Darlays Paul-James 99eme RIA -- (musique) --