Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HOMMAGE AUX ENSEIGNANTS  TUES EN ALGERIE 1954- 1962 COMMEMORATION DE LA FUSILLADE RUE D'ISLY – ALGER  26 MARS 1962

La Présidente du Cercle algérianiste Antoinette JUAN 

et le Président de la Maison du Pied Noir François HERNANDEZ

devant la stèle dédiée aux enseignants tués en Algérie et Henri SABATIER, Porte-drapeau                  

Le vice-président -secrétaire général de la section AACRMI-, Henri SABATIER,  membre du Cercle algérianiste de Sète et du Souvenir Français était présent comme porte-drapeau.

Article MIDI-LIBRE 26/03/2021

 

Le Cercle Algérianiste et la Maison du Pied-Noir de Sète ont organisé cette cérémonie. 

Vendredi 26 mars, le Cercle algérianiste et la Maison du Pied-Noir de Sète avaient convié leurs adhérents et sympathisants à une cérémonie, au panoramique du Mont Saint-Clair, devant la stèle dédiée aux enseignants tués en Algérie.

Elle a été érigée en ce lieu, sur l’impulsion très active de feu Gabriel Chaudet, dernier président de l’association des Anciens instituteurs en Algérie qui avait pu dresser une liste d’enseignants tués entre 1954 et 1962, comportant près de 76 noms, dont trois le 26 mars 1962.

Double hommage

La présidente du Cercle algérianiste, Antoinette Juan, ajoutait à cet hommage celui aux nombreux tués et victimes de la fusillade de la rue d’Isly du 26 mars 1962 à Alger.

Mme Juan et François Hernandez, président de la Maison du Pied Noir, ont déposé une gerbe, avant de clore la cérémonie avec les "Africains" et la "Marseillaise" chantés a cappella, devant un public restreint, conformément aux normes sanitaires. Étaient également présents les élus sétois Jocelyne Gizardin, François Escarguel et François Hernandez.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article